Partager
Home | Qualité de l’air intérieur dans les bâtiments recevant du public, comment s’y prendre ?

Qualité de l’air intérieur dans les bâtiments recevant du public, comment s’y prendre ?

La pollution de l’air a un impact négatif sur la santé. Pourtant, ce phénomène est fréquent dans les lieux publics comme les entreprises, les écoles, les musées, voire les centres de santé. Il est donc d’une grande importance de faire face à ce risque sanitaire et d’améliorer votre efficacité énergétique.

Heureusement, il est possible d’améliorer la qualité de l’air avec des actions simples. Voici une liste de quelques actions qui vous aideront à optimiser la qualité de l’air intérieur de bâtiments recevant du public.

Pourquoi faut-il privilégier un air de qualité dans les bâtiments publics ?

Améliorer laqualité dair dans les bâtiments constitue un enjeu de santé publique. Généralement, la pollution de l’air dans les bâtiments publics est due à l’humidité, aux composés organiques volatils (COV), aux particules fines ainsi qu’au dioxyde de carbone.

En effet, l’humidité fait naître des champignons et des moisissures qui peuvent entraîner des pathologies respiratoires ou encore des allergies. Les bâtiments sont très souvent les causes de ces phénomènes, car les débits de ventilations dans ces lieux sont très souvent faibles avec parfois une absence totale ou partielle de chauffage dans les bâtiments.

Quant aux particules fines et aux composés organiques volatils (COV) présents dans les bâtiments publics, elles sont également nocives pour la santé. Or dans un bâtiment, ces déchets sont présents dans les peintures, les meubles ou encore dans les isolants. Il s’avère donc d’une grande nécessité de privilégier un air de qualité dans ces lieux publics pour un véritable confort et un bien-être garanti des usagers.

Comment optimiser la qualité de l’air intérieur ?

Pour améliorer la qualité de l’air intérieur des bâtiments recevant du public, il est conseillé de procéder à une suppression des sources polluantes ainsi qu’à l’installation de certains équipements.

Supprimer les sources polluantes

Pour améliorer la qualité de l’air intérieur, supprimer les sources des polluants dans les bâtiments publics fait partie des premières astuces. Il faudra donc penser donc à changer les produits de nettoyage, les matériaux de construction ainsi que le mobilier.

Pour empêcher les particules d’entrer dans les bâtiments, vous pouvez mettre en place des filtres particules ayant une ventilation double flux. En ce qui concerne les matériaux de construction, il est préférable de privilégier ceux qui ne contiennent pas d’éthylène glycol ou de COV. Privilégiez également les isolants biosourcés. L’essentiel est de ne pas faire entrer de polluants.

Installer des équipements de traitement de l’air

L’installation des équipements de traitement d’air est sans doute l’astuce efficace et à long terme pour optimiser la qualité de l’air intérieur des bâtiments recevant du public. Vous y constaterez des résultats assez probants.

Pour vous alléger la tâche, vous pouvez recourir aux transmetteurs d’ambiance que propose Enless Wireless. Ces transmetteurs vous permettront de mesurer les niveaux d’humidité, de température et de CO2. En optant pour ces équipements de traitement d’air, vous êtes rassuré de supprimer les polluants en vue d’éviter leurs accumulations. Les transmetteurs d’ambiance assurent le renouvellement dair suffisant.

Toutefois, pour un projet à long terme, il est important d’entretenir ces équipements durablement tout en optant pour un système de nettoyage et de maintenance adéquat.